BETON CIRE Millimetrique 

Nous sommes partenaires Applicateur AD-LUCEM 

Du sol industriel aux salons

Le béton ciré est devenu aujourd’hui une appellation générique qui englobe tous les systèmes qui aboutissent à un aspect final correspondant aux critères esthétiques d’un béton de masse surfacé.

 

Le béton ciré traditionnel

Le béton ciré traditionnel est à l’origine un dallage de masse incorporant un durcisseur de surface teinté sur lequel est appliquée une cire dès sa prise superficielle.

Ce type de sol n’est pas toujours adapté aux constructions modernes et très rarement en réhabilitation car il nécessite une réserve de sol minimum pour son exécution. C’est un sol fini et la difficulté à le protéger durant tous les travaux nécessite de le mettre en œuvre le plus tard possible dans l’avancement d’un chantier. De plus, il n’est pas très adapté en couverture de plancher chauffant car son manque de compacité par rapport à une chape anhydrite, par exemple, le rend moins performant à la diffusion de la chaleur. Il s’agit en revanche d’un revêtement très noble qui a la durabilité d’un dallage de masse.

Les mortiers décoratifs

L’aspect de surface moiré et nuancé obtenu sur ces revêtements a été imité par les mortiers décoratifs qui se déclinent encore en deux familles: les mortiers spatulables dont les bases sont en général les mortiers techniques du génie civil et les mortiers autolissants coulés qui sont, quant à eux, dérivés des mortiers de ragréage.

Certains types de revêtement en résine (époxydique ou polyuréthane) se situent encore à la frontière de cette appellation...

Béton ciré

Le LUCEM Choc® est un mortier minéral bi-composant préteinté aspect béton ciré. Les compétences d'adhérence du mortier permettent une application en moins de 2 millimètres d'épaisseur.

Des propriétés hors du commun

Le LUCEM Choc® a fait l’objet d’un développement avec notre partenaire Technique Béton. Son développement s'est fait sur la base d’un cahier des charges prenant en compte les compétences du produit et les contraintes de mise en œuvre. Les résultats de cette recherche nous ont permis d’aboutir avec le laboratoire Recherche & Développement de Technique Béton sur un produit dont les compétences vont au-delà de nos espérances. Les retours de nos clients sont unanimes et ils ont été tous surpris des qualités de nos mortiers en ce qui concerne la facilité d’application et le rendu final.

Le Système LUCEM Choc® présente des qualités particulièrement intéressantes :

  • Une adhérence et une résistance exceptionnelle

  • Une souplesse et un temps d’ouverture permettant de revenir dans la matière sans l’arracher, ce qui réduit très significativement les risques de raccord. En élévation cette qualité permet de travailler la matière comme un stuc

  • Un très bel aspect minéral

  • Une épaisseur minimale : moins de 2 millimètres

Ces qualités rendent ce mortier compétent sur la plupart des surfaces en sol ou en élévation. Cette compétence en application verticale est d’ailleurs un paramètre essentiel à leur utilisation en décoration contrairement aux sols coulés qui ne peuvent s’appliquer que sur les surfaces horizontales.

Le système peut être apparenté à une couche d’usure dont les compétences en matière d’abrasion en assurent la pérennité.

Un système sous Avis Technique

Cette alliance entre industriels permet de proposer un système monolithique où les différentes couches sont parfaitement liées, matières et vernis. Nous parlons bien de système et non pas d’un assemblage de produits. Ce travail est récompensé aujourd’hui par l’obtention de l’Avis Technique 12/17-1756_V4 au CSTB. Cette reconnaissance valide la dimension technique de notre projet.

L'Avis Technique couvre l'application du Système LUCEM Choc® et autorise son application en locaux U3s P3 E2 C2, selon le classement UPEC en vigueur.

 

Les protections de surface

Afin de parfaire la fermeture de ces mortiers, nous avons mis au point un mortier de lissage, le LUCEM Liss®, qui donne un rendu exceptionnel, laissant en transparence apparaitre le travail des outils lors de sa mise en œuvre. Ce produit n’est utile qu’en sol car en élévation il est aisé de revenir dans la matière jusqu’à la fermer complètement du fait de sa finesse. Le LUCEM Liss® permet de produire un rendu de surface très fermé qui donne un aspect velouté après l’application du vernis.

Les mortiers ne sont qu’une composante du système. Les protections de surface, en sont le talon d’Achille. Dans l’imaginaire collectif, le générique « béton » est associé à une matière indestructible mais il faut plutôt comparer la résistance de surface du béton ciré à celle d’un parquet chêne vitrifié.

AD LUCEM® a, dans ce domaine aussi, choisi de travailler au développement de produits spécifiques. La sous couche LUCEM Liss®, le vernis en phase aqueuse LUCEM Protect® et le vernis solvanté LUCEM Guard® sont nés de ce travail de recherche. Ce sont les réponses qui permettent de garantir aujourd’hui les meilleures résistances à l’abrasion et aux tâches.

Sols, murs, escaliers...

Le béton ciré AD LUCEM® s’adapte à toutes les situations pour habiller les intérieurs et parfois les extérieurs. A l’origine réservé aux sols industriels, le béton ciré s’invite depuis quelques années chez les particuliers et professionnels. Revêtement à part entière comme le carrelage ou le parquet, il séduit par son aspect lisse et minéral et s’applique sur la plupart des supports.

Des sols au style épuré

Les performances du matériau autorisent son application en locaux classés U3s P3 E2 C2, selon le classement UPEC en vigueur, ce qui qualifie le système pour de nombreux usages.

Le Système LUCEM Choc® peut être apparenté à une couche d’usure. La cohésion de surface des supports devient, encore plus que pour tout autre système, un impératif pour garantir la pérennité de l’ouvrage. La méthodologie d’application en couches successives, l’adhérence exceptionnelle et la faible épaisseur du système le rendent infissurable. Mais si des fissures apparaissent dans le support, elles remonteront en surface d’où l’importance du diagnostic et de préparations adaptées.

La protection de surface est assurée par le LUCEM Protect® ou le LUCEM Guard®, des vernis bi-composant en phase aqueuse ou solvantée, suivant la destination. La surface parfaitement fermée du béton ciré AD LUCEM évite l’encrassement et facilite l’entretien des sols.

Le matériau convient également aux planchers chauffants à partir du moment où l’épaisseur d’enrobage des éléments est respectée et que la mise en chauffe préalable a été réalisée.

Des murs en béton ciré

Cette couche d’usure est particulièrement adapté à des applications verticales ou même en sous face d’ouvrage. Elle protège les pieds de mur de l’impact et des rayures et elle est très facile à entretenir.

La sollicitation des supports verticaux et des sous-faces étant moins élevée qu’en sol, il est possible de revêtir des supports de plus faible résistance à la compression comme les plaques de plâtre et dérivés, par exemple. Du fait de la plus faible résistance nécessaire à l’impact, des épaisseurs plus fines sont autorisées en élévation. A cet effet, AD LUCEM® a développé le MURAL Choc®, dérivé du LUCEM Choc® qui permet une application plus rapide.

Escaliers

Un escalier sobre et design en béton ciré devient un élément décoratif à part entière. Le Système LUCEM Choc® permet aussi bien de revêtir un escalier carrelé lors d’une réhabilitation, qu'un escalier en béton brut neuf ou des marches volantes.

Mobilier

Les sous-couches techniques garantissent une adhérence optimale du LUCEM Choc® sur tout type de matériaux : plâtre, panneaux de particules, médium, béton cellulaire, etc. La dureté du béton ciré permet le traitement des arêtes et des trames de renforts peuvent être noyées dans la première couche pour traiter les points particuliers (raccord entre panneaux par exemple). Ces compétences permettent le revêtement décoratif d’objets, de meubles. En fonction des destinations les protections adaptées sont nécessaires.

L’association avec d’autres matériaux comme le métal, le bois ou le verre est du plus bel effet. Laissez libre court à votre imagination !

Extérieur

Le sujet est délicat… Les mortiers sont parfaitement adaptés pour être appliqués en extérieur uniquement sur béton ou chape ciment parfaitement cohésifs et réalisés conformément aux règles professionnelles. Sur le plan technique, ils ne se décolleront pas du support.

Attention, dans une construction individuelle, les aménagements extérieurs sont souvent réalisés dans un second temps et suivent rarement les normes en vigueur. Les dallages sont souvent coulés sur des terrains rapportés, sans bêches périphériques, les bétons sont rarement armés. Un treillis ST 15C n’est qu’un anti fissuration et il est rarement bien positionné pour jouer ce rôle, il devrait être en surface du dallage. Pour toutes ces raisons les désordres font partie du décor.

N’oubliez pas que votre mortier spatulable est un revêtement pour lequel la fissuration est préjudiciable et les désordres cités ci-dessus sont en général évolutifs. Il faut que le client final l’entende.

Si tout est parfaitement réalisé, prenez en compte également qu’en extérieur il faut éviter les couleurs sombres qui vont capter la chaleur au soleil et provoquer des chocs thermiques susceptibles de créer des désordres dans les couches supérieures du dallage et de provoquer sa rupture superficielle. La protection de surface, enfin, est assurée par un hydrofuge oléofuge. Ce produit ne permet pas de garantir une protection totale aux tâches et aux salissures mais permet à l’humidité qui va pénétrer les matériaux par capilarité de s'évacuer.

En résumé, c’est une question de philosophie. Pour avoir un décor minéral de ce type sur des ouvrages extérieurs, il faut en accepter les défauts et le vieillissement. Les produits sont techniquement compétents et adaptés pour produire cet effet.